mercredi, 09 avril 2008

Des femmes et des méchants

530320714.jpgCe soir si vous me cherchez, je serai sur mon canapé, admirant mon méchant favori. J'ai nommé le beau Docteur House ! Le plus glacial, dérangeant, décalé, cynique, sadique, revêche, insolent, dédaigneux, acrimonieux, caustique, suffisant, mais malgré tout le plus fascinant et séduisant des hommes. Et à voir le succès de cette série, il est évident que je ne suis pas la seule à aimer les salauds !

D'où vient cette attirance pour les mauvais garçons ? C'est simple, un méchant est un beau qui s'ignore et qui ne joue pas au petit minet. Il n'est pas parfait, il a un défaut physique comme la jambe folle de House, juste assez présent pour le distinguer et nous émouvoir, mais pas trop pour ne pas le rendre répugnant. Voilà le secret de son charme attendrissant et touchant.

Aussi, les vrais méchants que tout le monde craint, sont intelligents et Doc, il en a vachement dans le ciboulot. Et ça, ça nous impressionne plus quelques biscotos gonflés aux amphétamines. Nous nous extasions à chaque fois qu'il parle en rabaissant tous les autres au rang de sous-fifres.

Et puis un badboy a un visage glacial, d'un véritable tueur. Mais si jamais il laisse entrevoir un sentiment au travers de ses yeux ou d'un sourire, troublées nous fondons, que dis-je, nous nous liquidifions sur place.

Mais les femmes aiment également les salauds car elles adorent l'inaccessible (c'est comme pour les chaussures et sacs hors de prix). Le fruit défendu est toujours plus attirant que celui que nous pouvons atteindre ;)

Les femmes rêvent de relever et de réussir une mission impossible : « Il est désabusé, il n'aime personne, mais MOI je saurai briser sa carapace et lui faire découvrir l'Amour. Je le changerai, je lui redonnerai le sourire ! »...

Et puis, il faut avouer qu'être aimée par un salaud sans coeur, c'est bien plus valorisant qu'être chérie par un mielleux qui affectionne tout le monde, non ? Et tout cet amour que le salaud retient au fond de lui et toute cette passion inassouvie nous laisse rêveuse...

Cependant, le méchant qui cache derrière un mur d'insensibilité, un coeur énorme comme ça, ça n'existe pas. Dans la réalité, le salaud ne change jamais, il ne devient jamais gentil, il n'aime personne, il prend plaisir à humilier les personnes qui l'aiment et finit toujours par décevoir et blesser. Malheureusement, autour de moi certaines ne l'ont pas encore compris et en prennent plein la tronche en espérant un miracle... Alors OK la méchanceté peut avoir du charme à la télé, mais dans une relation un peu de réciprocité, d'amour, de respect, d'attention, de confiance, de communication, c'est pas mal non plus, non ? ;)

Commentaires

Trés bien vu Cécile ton analyse du méchant et de cette fatale attraction qu'il exerce sur nous.
Moi c'est surtout au lycée et en fac que je me sentais attirée par ce genre de garçon
.Je ne suis pas allé plus loin que l'attirance d'ailleurs,mais à cette époque je ne trouvais pas du tout "sexy" la gentillesse.
Aprés j'ai vécu,j'ai vu...et c'est la douceur qui émanait de mon futur mari qui m'a fait craquer !
Mais le goût du méchant effectivement c'est comme le luxe,on ressent une attirance...

Écrit par : muriel | mercredi, 09 avril 2008

comme tu dis, les vrais méchants ne changent jamais .
Ou peut être faut-il qu'ils tombent sur de vraies méchantes qui leur en font baver? même pas sûr...

A la télé je les aime les méchants ( cependant je n'ai pas l'honneur de connaitre House ), mais dans la vie ce sont plutôt les torturés mon truc ;-)

Écrit par : pivoine | mercredi, 09 avril 2008

Ahh les méchants, c'est vrai qu'ils ont un charme certain, un côté moins lisse que les gentils qui finissent pas ennuyer. Mais dans la vie, bizaremment ce sont les gentils qui m'attirent ;) Ouf, je sais faire la différence entre le mythe et la réalité ;)

Écrit par : Anne J. | mercredi, 09 avril 2008

Euh oui, je confirme : le badboy au coeur tendre que seule nous nous pouvons faire fondre, dans la vraie vie, ça n'existe pas ! Mais quand même la mauviette mielleuse, ce n'est pas pour moi. Ok bien sûr pour les bases saines d'une relation telles que tu les évoques, mais il ne faut pas qu'il soit trop gentil non plus, sinon je le bouffe en moins de temps qu'il me faut pour l'écrire !!

Au passage : Dr House : mais qu'est-ce qu'il est sexy... pffffffiou...!

Écrit par : Ophélie | mercredi, 09 avril 2008

@ Muriel : Heureusement, que l'âge de la raison nous ouvre les yeux ;)

@ Pivoine : Tu ne connais pas House. Alors ce soir, séance de rattrapage !

@ Anne J. : C'est vrai que les princes blonds au sourire parfait sont un peu trop lisses et ennuyants ;)

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

@ Ophélie : Ah non pas une carpette ou un toutou ! Il y a un juste milieu quand même ;)

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

La dernière fois, j'étais au fond de mon lit, malade comme un chien et je réclamais à toute personne qui passait près de moi " Faites venir le Docteur House !!!" Mais, personne ne l'a appelé... :(

Écrit par : Mimicracra | mercredi, 09 avril 2008

OK bon, le méchant est plus sexy, mais ca va cinq minutes aussi ! Y a un moment où il y en a marre de toujours courir après le bad boy !! Rien ne vaut un homme naturel et simple, un gentil peut-être, mais on aura compris tous les avantages d'un "gentil" et on préfère s'assurer un avenir "tranquille" (qui n'est jamais tranquille) mais pleins de sentiments !

Écrit par : Girouette | mercredi, 09 avril 2008

j'ai toujours au un faible pour les bad boys au regard tueur!
Enfin dans "Stuart Little", notre docteur House n'a rien d'un bad boy... Ahem...

Écrit par : MissBrownie | mercredi, 09 avril 2008

@ Mimicracra : Bon, mais ton cas n'était pas si désespéré que ça... puisque tu as survécu ;)

@ Girouette : Amen !

@ MissBrownie : Je vois que tu connais aussi tes classiques ;)

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

Je ne sais pas si c'est vraiment être méchant ça ?
Dr House... il est plutôt cynique, non ?... à mort....
et j'aime les mecs cyniques ;)

Écrit par : mariga(z) | mercredi, 09 avril 2008

très bien vu ,ce descriptif du bad boy ,de l'eternel séducteur qui fait la tronche , ne dévoile pas ses émotions ,ses sentiments ,Le Dr House ,le premier de la liste ,les grand héros de western ,les James bond et j'en passe !
Et bien moi , je suis plutôt Dr Ross , j'aime les hommes sensibles ,qui chuchottent des choses délicieuses ,les romantiques ,les délicats , je deteste ce genre de défi ,par contre j'aime bien les pince sans rire ,les moqueurs ,les caustiques ..
De tout façon , je ne regarde pas Dr House le mercredi ,c'est la soirée Nouvelle Star et y'a aussi des bad boys chanteurs , tiens Julien Doré ,le gagnant de l'an dernier , pas du tout mon genre ..

Écrit par : Jeanne | mercredi, 09 avril 2008

C'est vrai qu'ils sont pas sympa mais qu'est-ce qu'ils sont attirants!
D'ailleurs au ciné je n'aime pas les rôles de jeunes premiers, je préfère le méchant (celui qui a une cicatrice, qui cache une blessure secrète...).

Écrit par : lili | mercredi, 09 avril 2008

@ mariga(z) : Cynique certes, mais il semble sans coeur aussi ;)

@ Jeanne : Marrant, Julien c'était mon chouchou :)

@ Lili : Une cicatrice comme Albator ;)

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

Bonjour Cécile.
Ouh ... là, je crois que je vais être super terre à terre : en fait beaucoup de femmes sont enfermées dans une logique psychologique d'échec. Vouloir ce qu'on ne peut pas avoir, ou ce qui est vraiement très difficile à obtenir c'est se placer à soi-même la barre très haut, être sûre d'échouer et de se retrouver à se lamenter sur l'idée tellement "réconfortante" qu'on ne vaut rien ... En fait, c'est parce que quelque chose dans notre éducation nous a convaincue qu'on ne méritait pas de réussir. Un pur problème d'estime de soi.
Ce n'est pas si simple de croire au fond de soi qu'on mérite d'être heureuse, et de réussir. Pour ma part, j'ai pris conscience de ça il y a quelques années, et j'ai fini par arrêter de toujours me fixer des objectifs irréalistes. Mon namoureux est gentil à fondre, dans la vie, je trouve maintenant normal de faire des choses faciles et qui me plaisent, je me suis persuadée que je suis une fille formidable (ni mieux ni moins bien mais formidable ...) et c'est bien mieux comme ça ... Bon, ça m'arrive de faire des rechutes, personne n'est parfait, et j'ai appris à me pardonner ça aussi.
Pour ce qui est des salauds, il y a aussi la fascination pour ceux qui arrivent à soi-disant "contrôler" leur émotions. On croit parfois que c'est une force, alors que ce n'est que l'aveu d'une peur terrible, et d'un rejet de soi-même. La fascination pour le contrôle ... Le début du chemin vers la dictature. Mais sur ce sujet, il y a des livres entiers qui existent ...
Et pour finir, il y a le grand masochisme féminin de le femme rédemptrice/guérisseuse. Celle qui va soigner le héros et le rendre gentil. Ah ah ah ... C'est tellement mieux d'essayer de réparer les autres, ça donne une bonne raison pour ne pas s'occuper de soi ... Bref, une couche de déni supplémentaire. La aussi, une littérature nourrie existe.
Bon, j'avais prévenu : terre à terre le com ...
Beau sujet de post et belle lucidité en tous cas. Bravo et excellente journée à toi ;o)

Écrit par : Catherine | mercredi, 09 avril 2008

Cécile : je te rappelle qu'il y a un Homo-erectus (on ne peut pas dire sapiens à ce stade) qui vit avec moi... donc ce soir y a pas house ...ya Foot sa mémé! ;-)

Écrit par : pivoine | mercredi, 09 avril 2008

Ah alors tu seras comme mon Homme, dans le canap' devant le fameux docteur pince sans rire. Moi j'avoue que parfois ... je sature un peu ... Même si j'avoue que je sais qu'au fond il a un coeur tendre ce docteur ;)

Écrit par : toupie | mercredi, 09 avril 2008

L'un des plus beaux salauds ? Steve Mac Queen !
Dans ses films, un salaud comme on les aime avec failles et sentiments ; alors que dans la vie, un vrai salaud pur et dur.

Pourquoi la vie est-elle souvent moins belle que dans les films ?

Écrit par : Louise | mercredi, 09 avril 2008

Bon, bah, moi j'aime pas les salauds et les méchants... Moi, j'en veux un tendre, gentil et attentionné... Et avec des muscles comme Brad, cela ne nuit pas !

Écrit par : NatduVenez | mercredi, 09 avril 2008

Mais qui c'est ça, Dr. House? Moi vivre derrière les derrière les montagnes chez les 7 nains gentils et pas méchants du tout...
Hmm.
Malheureusement les 7 nains regardent aussi le foot ce soir...:)

Écrit par : La secrétaire de Miss Doodle | mercredi, 09 avril 2008

tout à fait d'accord ! c'est pas mal pour les fantasmes, mais pour ce qui est de la vraie vie.. Mieux vaut un nounours calin et attentionné =))

Écrit par : pam | mercredi, 09 avril 2008

@ Catherine : Merci pour ton com' terre à terre peut-être, plus sérieux que le ton de mon billet mais assez vrai et lucide. Dis-moi tu avais déjà réfléchi à la question ? ;)

@ Pivoine : Je suis désolée... je sens que tu vas être derrière l'écran de ton ordi ;)

@ toupie : Saturer... Moi...JAMAIS !

@ Louise : Parce que les films ne sont que des films ;)

@ NatduVénéz : Il en faut bien, sinon les gentils n'auraient personne qui les aime....

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

@ La secrétaire de Miss Doodle : Les méchants sont séduisants mais toi fais-gaffe à la sorcière dans tes montagnes :)

@ Pam : Bienvenue à toi ! Et d 'accord avec toi ;)

Écrit par : CECILE | mercredi, 09 avril 2008

Moi, j'en rêve aussi des bad boys, mais la nuit. Dans la vie réelle, je pense non merci, sinon on en sort abîmées.

Écrit par : galliane | mercredi, 09 avril 2008

Comme galliane, je pense (et j'ai un certain vécu qui le confirme) que dans la vraie vie les bad boys, c'est bof. Mais c'est le top en fantasme!

Écrit par : Lila | mercredi, 09 avril 2008

Les fortes têtes, j'ai abondonné...Comme tu dis, on ne le change pas et à la fin, on est la seule déçue de l'histoire! Ton analyse, est comme toujours hyper pertinente!

Écrit par : Alerte à Liège/Sophie | mercredi, 09 avril 2008

Très peu pour moi, les bad boys (les salauds) je les fuis comme la peste. Je regarde très peu la télé, bien sûr, j'ai vu le Dr House, mais je n'ai pas accroché, alors je ne peux pas en parler.

Moi, je préfère mon chum, ce n'est pas un bad boy, ce n'est pas un homme rose, mais il a les qualités que tu mentionnes à la fin de ton billet et je suis bien heureuse avec lui.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | jeudi, 10 avril 2008

Ohhh oui ... Comme beaucoup de filles, j'ai passé une partie de mon adolescence à fondre pour les mecs qui ne s'intéressaient pas à moi et à fuir les gentils qui me regardaient avec les yeux de velour ... Et un jour, j'ai fini par me poser des questions ... Et surtout une : pourquoi la vie ne pourrait-elle pas être une vraie partie de plaisir ? Surtout pour nous ici (pays libre, santé, études, et tout ça ...). Franchement, si nous on n'y arrive pas, ça ne laisse pas beaucoup d'espoir aux autres ... Et en fait, la vie PEUT être une grande suite d'expériences agréables, intéressantes, passionnantes, faut vouloir ! Mais pour ça, il faut aussi surmonter tout un inconscient collectif qui nous apprend depuis notre plus jeune âge que les choses se méritent (vrai dans certains cas mais pas tous ...) et à se sentir coupable quand c'est facile (et pourquoi ça ? Je vous le demande !). Sans oublier le "Sois gentille, fais plaisir", genre surtout aux autres. Et c'est de surmonter ça, d'assumer les remarques désobligeantes du genre "Ah ben tu t'emmerdes pas toi ..." qui est difficile. Et ben non, je m'emmerde pas moi, la vie elle est trop courte ! Maintenant, ma devise c'est "simple, facile, agréable et maintenant !", ça m'évite la voie du masochisme et ça me remet dans le droit chemin assez souvent. Y a tellement de choses extraordinaires à vivre quand on sort la tête du sac ... Sur ce, je file bosser.

Écrit par : Catherine | jeudi, 10 avril 2008

@ Galliane : Bien résumé !

@ Lila : Aïe... Qui s'y frotte s'y pique...

@ Alerte à Liège/Sophie : Merci pour le compliment ;)

@ Rosie : T'as raison, rien ne vaut un gentil. Mais House quand même... ;)

@ Catherine : Belle philiosophie de vie !

Écrit par : CECILE | jeudi, 10 avril 2008

pffff moi j'ai plus le droit de regarder Dc House parce qu'après j'arrête pas de cauchemarder que je vais mourir... trop nul...

Écrit par : fisoan | jeudi, 10 avril 2008

Merci ... Mais je n'y suis pas arrivée toute seule. J'ai cherché des modèles d'inspiration autour de moi, et j'ai lu quelques bouquins fort intéressants ;o)

Écrit par : Catherine | jeudi, 10 avril 2008

Ah, le Docteur House, je l'aime!!!! Mais, c'est vrai qu'il est méchant et sarcastique. dans certains des nouveaux épisodes ici, je me diasai que parfois, il poussait un peu trop tout de même!

Écrit par : Anne | samedi, 12 avril 2008

Alors moi j'aime les salaud, les machos, les méchants seulement à la télé...Dans la vraie vie ça va 5 min. Je garde mon talent de guérisseuse pour les bonnes causes...Et puis docteur House à fond tendre, donc on lui pardonne tout nan?;)

Écrit par : ithaa | samedi, 12 avril 2008

c'est bizarre mais je n'accroche vraiment pas à la série "Dr House"; pourtant, mes copines ne cessent de me vanter les mérites de ce méchant garçon, ultra sarcastique et cassant! peut-être parce que je n'aime pas les mauvais garçons, un point c'est tout ;) menfin après il y a le fait d'être méchant à l'extérieur et à l'intérieur hein, comme nous les femmes dans le métro lorsqu'on met notre bouche en cul-de-poule pour que le gogole sur le siège d'à-côté cesse de nous embêter ;)
bisou

Écrit par : jade | samedi, 12 avril 2008

Un petit sarcasme de temps en temps, ce n'est pas bien méchant ;-)

Écrit par : frieda l'écuyère | dimanche, 13 avril 2008

Un p'tit bonjour pour te souhaiter un bon début de semaine.

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Écrit par : Rosie | lundi, 14 avril 2008

je voulais dire il nous fait fondre ce docteur house!;)
Passe une bonne semaine ma belle!

Écrit par : ithaa | lundi, 14 avril 2008

Le beau méchant, aurait-il enlevé Cécile?

Écrit par : Miss Doodle | lundi, 14 avril 2008

On a regardé pour la première fois la semaine dernière, et ouais pourquoi pas, c'était marrant ... Mais pour l'instant pas de vrai coup de coeur ... En français aussi, c'est moins bien qu'en anglais ...

Écrit par : Marieand | lundi, 14 avril 2008

@ Anne : En plus, tu as la chance de l'avoir en V.O. !

@ ithaa : C'est vrai qu'avec son sourire, on lui pardonne tout ;)

@ Jade : Je parle des méchants intelligents et pas de la plupart des nazes qu'on peut croiser ;)

@ frieda l'écuyère : Tout dépend de l'effet voulu...

@ ithaa : Toi aussi, une bonne semaine ;)

@ Miss Doodle : Héhéhé.. Je ne m'en suis pas remise ;)

Écrit par : CECILE | lundi, 14 avril 2008

"Alors OK la méchanceté peut avoir du charme à la télé, mais dans une relation un peu de réciprocité, d'amour, de respect, d'attention, de confiance, de communication, c'est pas mal non plus, non ? ;)".

Hé oui…

Écrit par : pacco | mardi, 15 avril 2008

Les commentaires sont fermés.