Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 mai 2013

Nouveau blog...

Si quelqu'un passe encore par ici, sachez que vous me trouverez ici : 

http://colormakerleblog.com

A très vite ;) 

Nouveau blog...

Si quelqu'un passe encore par ici, sachez que vous me trouverez ici : 

http://colormakerleblog.com

A très vite ;) 

lundi, 28 avril 2008

Hasta la vista... Baby !

951991874.jpgAujourd'hui, j'ai deux nouvelles à vous annoncer. Une bonne et... une autre. Par laquelle commencer ? Allez, je commence par la bonne. J'ai donc le plaisir de vous informer que les cigognes s'apprêtent à nous livrer pour le mois d'octobre un petit bébé ! Dans un chou ou dans une rose ? Nous l'ignorons car les modalités de livraison ne sont pas encore déterminées ;)

Aussi, je ne sais pas si c'est dû à mon état ou à l'arrivée du printemps, mais j'ai envie de mille et une choses et plusieurs projets en tête qui ne demandent qu'à être réalisés. Mes journées étant déjà bien remplies, j'ai essayé de diminuer le nombre d'heures de sommeil : Résultat peu probant car sans mes huit heures de sommeil, je ne suis bonne à rien. J'ai tenté également de réduire le temps passé dans la salle de bain mais lorsque j'ai croisé un miroir j'ai eu peur ! Renoncer à cuisiner ? Cela fait déjà des mois que je m'y applique. La télé, la lecture, la peinture, j'ai oublié depuis longtemps ce que c'était. M'occuper moins de Petit Homme ? Inconcevable. Comme interdiction d'éliminer mes petits moments avec l'Homme. On n'y touche pas, c'est comme le shopping, c'est vital ;)

Il reste donc mon cher et tendre blog. C'est vrai, qu'il me prend du temps celui-là. J'ai beau retourner mon organisation dans tous les sens, je crains bien que la solution est là... Je dois arrêter mon blog. Décision aussi évidente que difficile à prendre. Mais quelque part, je n'ai pas envie non plus que Les babils de Cécile deviennent Les tribulations d'une femme enceinte (bien que certains blogs de futurs mamans ou papas soient très plaisants à lire), par conséquent, ce que vous êtes en train de lire est mon dernier billet. Pas facile d'écrire ces quelques mots car j'ai adoré cet espace de rencontres, d'échanges et partager cette expérience avec vous. Je n'aurai jamais imaginé que ce blog soit aussi enrichissant. Cependant, comme je fais toujours les choses de manière passionnée et à 100%, continuer pour continuer, sans y mettre toute mon énergie et tout mon coeur, ne me ressemblerait pas...

Voili, voilou, il temps maintenant pour moi de terminer ce billet, de lui trouver une chute cocasse, mais je n'en ai pas vraiment le coeur. Et si je disais plutôt que ce dernier billet n'est peut-être pas vraiment le dernier... Qui sait ? Et puis, une blogueuse de perdue, dix de retrouvées. Alors celles qui n'ont pas encore de blog, à vos claviers !

P.S. : ... I'll be back ;)

01:11 Publié dans Mon blog | Lien permanent | Commentaires (65)

lundi, 14 avril 2008

En ce moment...

258626957.jpgEn ce moment, je ne sais pour quelles raisons, j'ai plus envie de me retrouver à nouveau comme sur la photo que dernière mon ordi... Étrange, non ?

Alors je vous abandonne pour quelques jours. Malheureusement je ne pars pas à la découverte de fabuleux paysages, mais je vais juste souffler un peu et faire mille et une autres choses, histoire de me changer les idées ;)

Rassurez-vous même si je ne suis plus ici, cela ne veut pas dire que je déserterai complètement la blogo ;) On ne se désintoxique pas aussi facilement...

Je vous donne rendez-vous lundi 28 avril, toute fraîche et dispo... Enfin, je l'espère !

 

Et vous, où aimeriez-vous vous retrouver là tout de suite ? Sadique comme question hein ;)

20:05 Publié dans Mon blog | Lien permanent | Commentaires (41)

mercredi, 09 avril 2008

Des femmes et des méchants

530320714.jpgCe soir si vous me cherchez, je serai sur mon canapé, admirant mon méchant favori. J'ai nommé le beau Docteur House ! Le plus glacial, dérangeant, décalé, cynique, sadique, revêche, insolent, dédaigneux, acrimonieux, caustique, suffisant, mais malgré tout le plus fascinant et séduisant des hommes. Et à voir le succès de cette série, il est évident que je ne suis pas la seule à aimer les salauds !

D'où vient cette attirance pour les mauvais garçons ? C'est simple, un méchant est un beau qui s'ignore et qui ne joue pas au petit minet. Il n'est pas parfait, il a un défaut physique comme la jambe folle de House, juste assez présent pour le distinguer et nous émouvoir, mais pas trop pour ne pas le rendre répugnant. Voilà le secret de son charme attendrissant et touchant.

Aussi, les vrais méchants que tout le monde craint, sont intelligents et Doc, il en a vachement dans le ciboulot. Et ça, ça nous impressionne plus quelques biscotos gonflés aux amphétamines. Nous nous extasions à chaque fois qu'il parle en rabaissant tous les autres au rang de sous-fifres.

Et puis un badboy a un visage glacial, d'un véritable tueur. Mais si jamais il laisse entrevoir un sentiment au travers de ses yeux ou d'un sourire, troublées nous fondons, que dis-je, nous nous liquidifions sur place.

Mais les femmes aiment également les salauds car elles adorent l'inaccessible (c'est comme pour les chaussures et sacs hors de prix). Le fruit défendu est toujours plus attirant que celui que nous pouvons atteindre ;)

Les femmes rêvent de relever et de réussir une mission impossible : « Il est désabusé, il n'aime personne, mais MOI je saurai briser sa carapace et lui faire découvrir l'Amour. Je le changerai, je lui redonnerai le sourire ! »...

Et puis, il faut avouer qu'être aimée par un salaud sans coeur, c'est bien plus valorisant qu'être chérie par un mielleux qui affectionne tout le monde, non ? Et tout cet amour que le salaud retient au fond de lui et toute cette passion inassouvie nous laisse rêveuse...

Cependant, le méchant qui cache derrière un mur d'insensibilité, un coeur énorme comme ça, ça n'existe pas. Dans la réalité, le salaud ne change jamais, il ne devient jamais gentil, il n'aime personne, il prend plaisir à humilier les personnes qui l'aiment et finit toujours par décevoir et blesser. Malheureusement, autour de moi certaines ne l'ont pas encore compris et en prennent plein la tronche en espérant un miracle... Alors OK la méchanceté peut avoir du charme à la télé, mais dans une relation un peu de réciprocité, d'amour, de respect, d'attention, de confiance, de communication, c'est pas mal non plus, non ? ;)

lundi, 07 avril 2008

Ouhh la râleuse...

1600990699.gifQue me dit-on ? Les Français ne sont jamais contents, ils manifestent souvent et mal à propos leur mécontentement... Ce sont des râleurs congénitaux ? Non impossible ! Regardez moi par exemple, ce n'est pas mon style, je ne râle jamais... Hum hum... ou presque. Effectivement, j'ai des moments de faiblesse, où je me laisse aller, histoire de lâcher un peu la pression. Alors je rouspète envers et contre certains petits détails qui m'agacent :

  • Quand il pleut, neige et fait froid (normal, je suis du sud)

  • Quand je ramasse SES chaussettes à vingt centimètres de la panière (et non, il n'a toujours pas compris.... Les vieilles habitudes sont difficiles à perdre).

  • Quand je n'arrive pas à me connecter ou qu'Internet plante alors que je suis en train de passer une commande super méga importante.

  • Quand je monte sur ma balance (je suis sûre qu'elle ne fonctionne pas).

  • Quand j'aperçois une nouvelle ride !

  • Quand les heures agréables, passent plus vite que les heures pénibles et mortelles...

  • Quand je suis au milieu d'un bain de foule.

  • Quand sous la douche, je m'aperçois que je n'ai plus de shampoing.

  • Quand mon feuilleton est annulé pour cause de match de foot !

  • Quand mon plat ne ressemble pas à la photo de la recette.

  • Quand je suis obligée de prendre les transports en commun.

  • Quand allongée avec un bon bouquin, je commence à m'endormir et que le téléphone sonne...

  • Quand le petit haut que j'ai décidé de mettre est introuvable.

  • Quand la voiture de devant se prend pour un gastéropode !

  • Quand je dois téléphoner ou rencontrer une personne d'une quelconque administration (là je râle et j'angoisse)...

  • Quand les gens râlent tout le temps ;)

Quoi, je suis une râleuse ? Mais non, je dirai plus que j'ai un esprit critique et ça c'est plutôt bien, non ? Toutefois, pour apprécier certaines choses, il faut parfois renoncer à d’autres. Par exemple, lorsque je fais les soldes le premier jour, je sais très bien que je ne vais pas être la seule … Le principal est de se concentrer sur le positif ;)

Moi, râleuse peut-être, mais geignarde jamais !

Et vous, qu'est-ce qui vous fait râler ? Vous ne râler jamais... De quelle planète êtes-vous ? :)